Les différents dispositifs fiscaux mis en œuvre pour favoriser l’investissement immobilier ont tous pour objectif de renforcer le secteur de la construction et l’accessibilité du plus grand nombre au logement.

Défiscaliser avec la loi Pinel

En matière d’investissement locatif, la loi Pinel qui a succédé à la loi Duflot permet aux contribuables investisseurs de défiscaliser en choisissant parmi plusieurs durées d’engagement pour la location de leur bien en tant que résidence principale.

La réduction d’impôt qui leur est proposée est basée sur le prix du logement dans la limite de 300 000 euros, et varie en fonction de la durée de l’engagement locatif :

  • 12% pour une location pendant 6 ans,
  • 18% pour une location pendant 9 ans,
  • et 21% pour une location pendant 12 ans.

Contrairement à ses prédécesseurs, la loi Pinel offre la possibilité de louer aux ascendants ou descendants du propriétaire (hors membres du foyer fiscal).
Ce dispositif de défiscalisation vise l’investissement dans des programmes immobiliers neufs situés dans des zones où la demande locative est forte. Ces zones ont été redéfinies en Octobre 2014 pour refléter l’état du marché.

revenus courbe défiscalisation

Investir dans un bien meublé : le dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif LMNP Censi-Bouvard permet aux contribuables de défiscaliser en réalisant des investissement dans des résidences de services meublées (résidences pour étudiants, EHPAD, résidences séniors…) neuves ou en état futur d’achèvement (VEFA).

Outre l’augmentation de revenus engendrée par la perception de loyers. Le dispositif Bouvard-Censi permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 11% du prix de revient du bien (dans la limite de 300 000 €) à répartir sur 9 ans. Il est également possible sous certaines conditions de récupérer la TVA sur l’investissement.

Des entreprises spécialistes de défiscalisation comme Valority Investissement sont souvent très utiles pour réussir sa défiscalisation. En effet, Valority propose des programmes immobiliers de qualité dont la rentabilité est prometteuse.

Investir en loi Malraux

Ce dispositif permet de défiscaliser en s’engageant dans des projets de rénovation de biens anciens bénéficient de crédits d’impôts visant à encourager les rénovations améliorant la consommation énergétique des bâtiments tout en respectant leur intégrité architecturale.

L’investissement locatif  en Loi Malraux est possible uniquement sur des immeubles situés en Secteur Sauvegardé ou en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager (ZPPAUP). Le montant de la réduction d’impôt est calculé sur le montant des travaux de rénovation, à savoir 30% en SS et 22% en ZPPAUP, cette réduction d’impôt est plafonnée à 100 000 € / ar an.
Cette loi a pour objectif la conservation de l’intégrité des quartiers historiques, tout en facilitant le développement de ces surfaces à de nouveaux usages. La durée minimale de location loi Malraux est fixée à 9 ans.

PS :les  travaux de rénovation qui visent à améliorer la qualité énergétique de l’immeuble peuvent permettre de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% au lieu de 7%.

Défiscaliser grâce à l’immobilier
Étiqueté avec :